Actrice)

Secteur d’activité Spectacle
Niveau minimum d’éducation Sans diplôme
Bac recommandé Toutes les séries
Alternance Non
Sélectivité de l’étude Faible à fort
Intégration professionnelle Difficile
Rémunération début de carrière Variable

Le théâtre, le cinéma et la télévision sont les trois principaux domaines d’activité des humoristes. Pour joindre les deux bouts, de nombreux artistes doivent multiplier leurs expériences, voire travailler dans des secteurs moins «nobles», comme le théâtre d’entreprise, le doublage ou les tournages publicitaires.

Si le talent est essentiel, vous avez également besoin d’une certaine attitude d’esprit et une persévérance extraordinaire pour lier castings et stages avec réalisateurs et réalisateurs …

Quel que soit votre parcours, attendez-vous à des hauts et des bas la concurrence est rude et la gloire rarement au bout de la route.

Les compétences requises

Interpréter, jouer, raconter.

Les études

Le CNSAD à Paris, l’école TNS à Strasbourg, l’école TNB, l’EPSAD à Lille, l’ENSATT à Lyon, ou encore un conservatoire régional ou national.

Il existe également de nombreuses écoles privées (Cours Florent, Simon, etc.) et universitaires, comme la licence d’arts du spectacle, des cours de théâtre à Paris 8, Caen, Rennes, etc.

Pour cette profession, il n’y a pas de formation bien définie, ni de revenu moyen.

Source

Laisser un commentaire